Quelques mots sur mon parcours

Après des études dans le domaine technique (bac technique, IUT puis école d’ingénieurs), j’ai débuté mon parcours professionnel en 1991.

Après un « choc » de vie vécu en 2002, j’ai choisi de rejoindre l’Association de Soins Palliatifs de la Région Salonaise. En 2006, j’ai suivi la formation initiale dispensée par l’association pour devenir accompagnant bénévole. Une formation qui m’a beaucoup remué intérieurement. J’ai progressivement appris à  écouter avec bienveillance et empathie. Cette même année, j’ai engagé un premier « travail » psychothérapeutique. En tant que bénévole, j’ai par la suite accompagné des personnes malades en fin de vie à l’hôpital de Salon de Provence. J’ai également participé à la co-animation de groupes d’endeuillés avec une psychologue.

En 2009, alors que j’aspirais à vivre du changement dans mon activité professionnelle, après un second « travail » psychothérapeutique, j’ai décidé d’engager une formation en psychologie avec l’intention de pouvoir accompagner des personnes en souffrance et/ou en difficulté dans leur vie pour leur permettre de cheminer vers un mieux-être. J’ai alors choisi de me former à l'Ecole de Psychologie Clinique à Aix en Provence. Quelques mois après avoir engagé cette formation, j’ai réalisé un nouveau « travail » psychothérapeutique et cela pendant toute la durée de la formation. A la fin de la formation, j’ai consacré mon mémoire de fin d’études à l’application de la psychothérapie dans le cadre des soins apportés aux personnes atteintes d’un cancer. Un thème qui me tenait particulièrement à cœur.

A partir de 2009, j’ai également éprouvé le besoin de me former à la communication interpersonnelle. Après m’être intéressé à différentes approches, j’ai choisi de m’orienter vers la Communication NonViolente. J’ai depuis participé à de nombreuses formations.

A cette période, j’ai également décidé de prendre davantage soin de mon corps. Je me suis en particulier initié au yoga, à la méditation et à la marche. Trois activités à travers lesquelles je me ressource toujours aujourd’hui.

Après avoir terminé ma formation en psychologie, j’ai ouvert un cabinet à Pélissanne. Cette même année, j’ai débuté une nouvelle formation en coaching avec l’intention d’accompagner des personnes dans le domaine professionnel. Peu de temps après, mon épouse et moi avons engagé une thérapie de couple. Et quelques mois après, j’ai stoppé mon engagement bénévole au sein de l’ASPRS.

Depuis 2013, je pratique la psychothérapie à temps partiel tout en consacrant l’autre partie de mon emploi du temps professionnel à des activités en entreprise.

Courant 2021, après avoir éprouvé le besoin de me rapprocher de la nature, j’ai décidé de recentrer les accompagnements que je propose autour de trois activités que j’affectionne particulièrement : la psychothérapie, la marche et la méditation.

Ma pratique est supervisée. Et je continue par ailleurs à me former et à apprendre.