L'unité Corps - Esprit

« La séparation de la psychologie des prémices de la biologie est purement artificielle, car la psyché humaine vit en union indissociable avec le corps. » Carl Gustav Jung

 

L’être humain peut être observé selon différentes dimensions : intellectuelle, émotionnelle, physique, énergétique... Aucune dimension ne peut être isolée indépendamment des autres. Chacune présente des effets sur les autres. Par exemple, nos ressentis physiques influencent nos pensées et émotions. Nos pensées et croyances influencent nos ressentis physiques, nos perceptions, nos sentiments. Notre équilibre énergétique agit sur notre physique mais aussi sur notre psyché...​

En particulier, des pensées « positives » ainsi que des sentiments agréables tels que la joie et l’amour favorisent des réactions physiologiques « positives ». A l’inverse, des pensées « négatives » ainsi que des sentiments désagréables présentent des effets sur nos comportements et notre physique. Ils contribuent à l'affaiblissement des réponses immunitaires de l'organisme et nourrissent des influences physiologiques « négatives ».​

Les pensées peuvent également être la cause d’un stress psychologique et chronique. En réaction, l’organisme est maintenu continuellement en tension tout en mobilisant une grande quantité d’énergie. La personne devient plus vulnérable avec un risque de dégradation de son état de santé supérieur. Alors que le stress est une réponse salutaire et vitale lorsqu’il intervient ponctuellement, il représente dans ce cas une menace pour notre organisme.​

Pour chacun d’entre nous, l’équilibre, l’harmonie et la fluidité entre ces différentes dimensions de notre être influencent notre état de santé.

Cevennes aout 2008 227